Rencontre avec Céline, la créatrice des pochettes Céleste

Dans: Actualités
Vous êtes totalement fans des pochettes Céleste. Utopiane l'est aussi. Quel honneur de pouvoir vous proposer une pochette vegan en simili cuir réalisée par une artisane alsacienne. Nous avons papoté de nombreuses heures durant lesquelles elle m'a expliqué son parcours, sa façon de voir son métier et la vie, ce qui l'anime et l'habite.

Céline, alias Céleste la Fée, a 39 ans. À l'aube de son 40e anniversaire, Céline est une femme accomplie et vit de sa passion, la couture.

SON PARCOURS

Céline est véritablement animée par sa passion, comme si la couture était tout simplement un prolongement d'elle-même. Elle a baigné dans la couture dès toute petite, avec une maman qu'elle voyait faire. Cette activité a toujours occupé une place centrale dans sa vie et la machine à coudre a toujours été un élément faisant partie intégrante du décor. Elle a commencé à coudre à la main dès petite, pour ses poupées Barbie !

Son parcours professionnel dans le milieu de la couture débute en été 1996, elle a 16 ans, dans un magasin de vente de tissu au mètre. Elle se sent immédiatement dans son élément : le contact avec les clients et les tissus, la découverte des matières, la création textile. Avec son premier salaire, elle s'achète une machine à coudre, qu'elle a encore aujourd'hui pour sa valeur sentimentale.

Sa collègue et elle se lancent des petits défis : acheter chacune 1 mètre du même tissu, fabriquer une pièce avec et la porter le lendemain. Pour elle, c'est un loisir, un passe-temps. Elle se sent tellement bien dans ce job qu'à la fin des deux mois estivaux, alors qu'elle aurait dû retourner au lycée en septembre, une place se libère et elle décide de la saisir. Elle signe un CDI et y rencontre aussi l'amour avec un grand A : celui qui aujourd'hui, est devenu son mari.

Elle exerce au sein de la même entreprise pendant 21 ans et occupe différents postes - conseillère clientèle et responsable de magasin. Elle me raconte que certaines clientes régulières considèrent qu'elles l'ont vu "bébé" : elles l'ont connue au début de sa carrière, l'ont vu apprendre, grandir, se former, se fiancer, se marier, être enceinte, avoir son enfant,... en deux décennies. Un lien s'est créé entre elles, bien au-delà de la relation vendeuse / cliente.

Elle voit son métier de vendeuse avec un véritable aspect de conseil. Elle prend part au projet et à la passion de sa cliente lorsque celle-ci vient la trouver avec une idée. Le partage, elle adore cela. À cette période, elle a déjà 1000 idées à la minute, mais n'a pas le temps de les réaliser. Elle les communique donc avant d'autant plus de plaisir.

C’est une autodidacte : elle a tout appris d’elle-même et n'a pas fait d'école de couture. Pour elle, un des meilleurs moyens d'apprendre c'est de faire et défaire.

"Fais et rate ; et un jour, tu vas faire et porter. Et tu seras heureuse de ce que tu auras fait, ça aura abouti"

Elle m'a confié passer ses samedis soirs à coudre plutôt que d'aller en boîte de nuit. 80% de son temps libre était déjà dédié à la couture. La création textile a toujours fait partie intégrante de sa vie, tant personnelle que professionnelle. La couture est bien plus que son exutoire, elle se sent accomplie lorsqu'elle coud.

Elle a eu un atelier à chaque endroit où elle a vécu. Elle me dévoile une petite anecdote qui me fait sourire : elle regarde l'ourlet de la nappe lorsqu'elle va au restaurant (si, si, quand je vous dis que la couture est un prolongement d’elle-même, ce n’est pas pour rien !).

"La couture est pour moi à la fois une passion et un besoin. Je couds comme j'ai besoin de respirer"

Elle se souvient de sa toute première création à elle, en suivant une procédure : une robe portefeuille en vichy à carreaux. Pour les prochaines, elle décide de partir en freestyle : elle prend un tee-shirt à elle et le coupe, pour comprendre comment il est fabriqué, assemblé. Pour elle, faire et porter ce qu'elle fait de ses propres mains est une véritable fierté : elle peut personnaliser autant qu'elle le souhaite les pièces qu'elle fabrique.

En avril 2017, le magasin dans lequel elle travaille est liquidé - Céline est licenciée économiquement. Et là, "les ailes qui s'ouvrent". C'est le début de l'aventure Céleste La Fée.

CÉLESTE LA FEE, ET VIVRE D'UNE PASSION

Après son licenciement, son chemin est tracé. Elle fait le choix d'entrer en couveuse d'entreprise* durant un an pour tester son projet avant de se lancer de manière totalement autonome. Cette année est riche en enseignements. Elle s'immatricule finalement le 16 juillet 2018. Cette date signe pour Céline le début réel de son activité.

Elle a peur, mais elle sait que le doute est sain et humain. Continuer à apprendre et à découvrir, et s'engager à 100% pour son activité sont ses leitmotivs. Elle souligne également l'importance du soutien sans faille de son mari, dès la première heure. Il est toujours présent derrière elle, son pilier, en sur-brillance. Elle a tout l'espace pour laisser sa passion s'épanouir et cela lui apporte beaucoup.

Ses créations font l'objet d'une production personnalisée, en petite quantité. Elle fabrique elle-même tous ses modèles, avec ses petites mains et beaucoup de passion, en Alsace.

Céline m'avoue ne jamais être en panne d'inspiration. Tout ce qu'elle voit, tout ce qu'elle touche, l'inspire. Tout peut se transformer en création. Les couleurs, les matières, les textures, tout s'anime dans son esprit. Créer est une seconde nature.

Pourquoi des accessoires, et tout particulièrement des sacs ? Pour la symbolique : on met tellement de choses auxquelles on tient dans son sac. Une partie de sa vie : ses papiers, les clés de sa maison, ses effets personnel... Le sac accompagne une personne dans son quotidien, chaque jour de la semaine. Un sac est plus facile à créer pour les gens tout en répondant à leurs besoins. Tout en permettant qu'il soit pratique, utile. Elle souhaite que ses clientes s'approprient ses créations, les utilise, les use. Qu'elles les fassent vivre.
À travers le sac, elle a également trouvé le moyen de combler un manque remarqué sur le marché : il n’existait pas de pochettes pour ranger les aiguilles de tricot par exemple. Elle la donc créé. Elle a répondu à son propre besoin, et aussi à celui de ses clients. "Vos envies sont mes créations. Mon plus grand plaisir est d'être les mains de votre idée", dit-elle. Voir se concrétiser une idée, c'est sa plus belle des récompenses.

Pourquoi "Céleste La Fée" ? Céline m'explique qu'elle a dépensé beaucoup d'énergie pour trouver le nom qui sera celui de son entreprise. Elle aime le nom "Céleste", ce qu'il invoque à ses yeux : les étoiles, comme une vision globale du monde. Les expressions "Être dans les étoiles", "Avoir la tête dans les étoiles". Son mari lui disait souvent "Tu es douée comme une petite fée".
Céleste La Fée est née. D'abord, sous forme de pseudo sur un forum de tricot, 8 ans auparavant. Puis elle se dit que le nom de son activité mérite un nom fantasque et imaginatif. Il n'a pas besoin d'être sérieux, il s'agit de création. Alors il scelle également le nom de son aventure professionnelle.

SA PHILOSOPHIE

"Je ne vends pas seulement une création. Je transmets un bout de moi-même"

Céline met beaucoup d'elle-même dans un sac : elle réfléchit énormément à la forme, au modèle, à l'association, au tissu, à la praticité. Elle y met toutes ses tripes et son coeur. Elle ne voit pas un sac comme un simple objet pour transporter quelque chose, mais comme un allié du quotidien.

Durant les moments que j'ai passés avec Céline, j'ai vraiment senti sa joie d'exercer son métier. Elle y prend énormément de plaisir, et cela se voit autant dans ses yeux et son sourire que dans ses créations.

Elle aime particulièrement les défis et perçoit chaque nouveau challenge, chaque nouvelle demande comme une possibilité d'apprendre encore quelque chose. Elle imagine le tissu, les découpes, les possibilités, là voilà partie dans son inspiration en ébullition, excitée par son nouveau projet !

Elle a choisi de ne pas travailler le cuir, matière causant une souffrance insoutenable dont l'industrie est décriée par Peta France. C'est ici que nos convictions ont accroché, à notre rencontre. Une artisane alsacienne qui fabrique des sacs en simili cuir, je n'ai pas hésité à la contacter. Et le feeling est passé. Elle est en accord avec ses choix, tout comme moi.

Avec Céline, j'ai beaucoup parlé de la peur. Ce sentiment que nous avons tous au fond de nous. Un nouveau projet, un nouveau défi, une sortie de sa zone de confort, tout le monde connait ce sentiment un jour ou l'autre. Elle m'explique qu'elle a appris la couture en faisant des erreurs. Quand une jeune couturière venait au magasin où elle travaillait, il n'était pas rare qu'elle ait peur de couper le tissu, de rater sa création. Elle leur a toujours dit que nous apprenions de nos erreurs. "Oui, au début, l'ourlet va être de travers, il va être trop grand ou il va y avoir un défaut. Et puis la fois d'après, on ne refait plus l'erreur." Elle m'explique qu'elle a dû sortir 10/15/20 fermetures éclair pour savoir comment faire et avoir enfin, un jour, un résultat qui lui convient. Faire, défaire, recommencer, jusqu'à se rapprocher le plus possible de son exigence.

"Plantez-vous, faites des erreurs. Et la prochaine fois, vous ne ferez plus la même. Vous aurez appris"

Oui, aujourd'hui on voit les créations de Céline sans fil qui dépasse. Mais c'est le résultat d'années et d'années d'expérience et de travail passionné et acharné. "Je suis pas patiente, je suis passionnée" me dit-elle. Elle me confie avoir réalisé une trousse de toilette qu'elle avait offerte à son mari, au début de leur relation. Deux ans plus tard, elle l'a prise et... l'a jetée. C'est en la reprenant en mains qu'elle s'est rendue compte de l'évolution de son travail. C'est la preuve qu'à force de passion et de persévérance, on peut aller loin.

Et c'est une leçon applicable dans tous les domaines de la vie. On débute toujours dans un domaine, mais rien ne nous empêche d'évoluer. Et d'avancer, d'apprendre. Nous sommes notre seule limite.
Sa philosophie de vie est une véritable leçon de vie. Pour elle, on est comme on est. Il faut avant tout s'écouter, pour choisir sa voie et suivre ce qui nous rendra heureux.

Aujourd'hui, elle peut vivre de sa passion. Quand ses clients choisissent ses créations, ça lui procure encore plus de bonheur. "La personne emporte un petit bout de moi avec elle" me dit-elle, "ça me rend heureuse".

Elle parle de son métier en alliant des conseils de vie qui sont précieux. Elle applique des valeurs essentielles à une vie heureuse. Cette rencontre a été très riche en enseignements pour moi. Son métier lui remplit le cœur et sa rencontre a rempli le mien !

Valoriser des belles personnes passionnées et mettre en avant l'artisanat alsacien, voilà un de mes objectifs. Ses pochettes sont magnifiques et exclusivement en vente chez Utopiane sur le web. Avec Céline nous choisissons de privilégier la qualité et la durabilité des articles que nous vous proposons. En sélectionnant les pochettes Céleste pour la boutique Utopiane, nous avons décidé de renforcer le tissu sur chaque face afin que la pochette soit plus rigide et se tienne donc encore mieux.
Vous satisfaire en vous proposant un article qui vous tiendra dans le temps, un sac que vous pourrez utiliser et user tout en étant au prix le plus juste, est notre ambition et notre priorité.

Mais notre collaboration ne s'arrête pas là, elle ne fait que commencer. Nous allions ses doigts de fée et mes idées pour vous préparer de super projets. Vous aimez ? Restez bien connectées, on vous prépare plusieurs petites surprises au cours des prochains mois !

Aude, fondatrice d'Utopiane

Pour shopper ces pépites : sacs et pochettes
Pour suivre Céleste La Fée : sa page Instagram

* Couveuse d'entreprise : dispositif permettant aux futurs chefs d’entreprise de tester leur projet de création grâce à un hébergement juridique et une offre d’accompagnement leur permettant « d’apprendre à entreprendre » dans un processus d’apprentissage et de coaching - Wikipédia


Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire