Sensibiliser son entourage à la cause animale

Comment rallier des gens à la cause animale, et planter des graines dans l’esprit des gens ? Comment faire preuve de plus de patience, de tolérance, lorsque l’on sait qu’il y a urgence ?

Le shooting de la dernière collection m’a inspirée une réflexion sur ce sujet, que j’aimerais aujourd’hui partager avec vous.

Le nouveau visage chez Utopiane ne vous a pas échappé. Betty est une jeune maman, une jolie brune tatouée. Elle incarne à la fois le mystère et l'authenticité. Et j’ai tout de suite aimé sa personnalité. Elle a accepté de jouer le jeu et de prêter son visage pour mettre en valeur les vêtements et accessoires Utopiane.

Betty n’a pas les mêmes combats que les miens. Je pourrais choisir uniquement des ambassadrices qui partagent mes convictions, qui se battent pour les mêmes causes que moi. Mais j’ai tout de même choisi de la sélectionner. De lui accorder ma confiance.

Pourquoi ? Parce que si nous restons entre véganes, nous ne grandiront pas. Les consciences ne s’éveilleront pas. Bien au contraire. Nous resterons juste entre nous. En permettant à d’autres personnes de me rejoindre, je fais connaître Utopiane. Mais surtout, je rallie des gens à ma cause. La cause animale. J’en parle.

Aujourd’hui, Betty s’investit pour Utopiane. Pour une cause qui, de prime abord, n’était pas la sienne. Elle a aimé porter les tenues, les accessoires. Poser pour Utopiane. Elle poste des photos avec la robe Gaïa brique, Gaïa noire, ou encore la robe Aglaé écrue. Elle croit en mon projet. Et elle en parle, à son tour.

En parler éveille les consciences. Sème des graines. Ouvre le champ des possibles. J’ai choisi d’encourager les gens, et non de les descendre. De parler avec eux. D’être tolérante, bienveillante, à l’écoute.
J’ai choisi de montrer l’exemple. De prouver que c’est possible. Mais à aucun moment, je ne me permets de juger. Je n’ai pas envie de voir le verre à moitié vide, de me dire que ça ne sert à rien. Je n’ai pas choisi de devenir végétalienne, d’être une voix supplémentaire pour les animaux, pour détester les hommes. Bien au contraire. Je les aime encore plus. Je sais que c’est possible, et j’y crois.

C’est avec de l’amour, de la patience et de la tolérance qu’on avance. C’est en parlant avec les gens. En montrant l’exemple, les consciences s’éveilleront.

Seule, je vais plus vite. Mais ensemble, nous allons plus loin.
Vous aussi, rejoignez-moi !

Aude

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire